M97 et M108

M97 (parfois appelée nébuleuse du Hibou, ou NGC 3587)

M108

Découverte par Pierre Méchain en 1781.

Selon la version préliminaire manuscrite et jamais publiée du catalogue de Charles Messier, M108, semblable à M109, a été découverte par Pierre Méchain peu de temps après M97 (nébuleuse planétaire qu'il avait trouvée le 16 février 1781) : plus précisément Méchain trouva M108 trois jours après M97, le 19 février, et M109 le 12 mars. Apparemment ces deux objets furent aussi observés par Charles Messier, alors qu'il mesurait les coordonnées de M97 (le 24 mars), mais il semble qu'il n'ait pas eu l'occasion d'obtenir leurs positions à ce moment. Messier nota cet objet (M108) sous le No. 98 dans sa version manuscrite, sans donner de position. Selon Owen Gingerich, il détermina une position précise ultérieurement qu'il nota à la main dans la version personnelle de son catalogue. Ces deux objets, M108 et M109, sont aussi mentionnés dans la lettre de Pierre Méchain du 6 mai 1783, ce qui laisse penser qu'il voulait probablement les intégrer à une prochaine version du catalogue de Messier. M108 fut finalement ajouté par Owen Gingerich en 1953.

Comme la découverte de M108 n'avait pas été publiée, William Herschel retrouva cet objet indépendamment le 17 avril 1789 et le catalogua sous la référence H V.46.

La galaxie M108, vue presque par la tranche et qui semble ne pas avoir de bulbe et pas de noyau du tout, est juste un disque tacheté riche en détails, avec de grosses zones sombres le long du grand axe, peu de régions H II et de jeunes amas d'étoiles se détachant sur un arrière-plan chaotique, en un mot : "très poussiéreux". Un motif spiral bien défini est peu évident dans cette galaxie Sc, qui s'éloigne de nous à 772 km/sec. Selon Brent Tully, avec une distance d'environ 45 millions d'années-lumière, elle serait membre du nuage Ursa Major, groupement assez lâche de galaxies. Tully a classé M108 comme SBcd, c'est à dire" très tardive" Sc avec une barre ; le présent auteur ne trouve aucun argument allant dans ce sens à partir des images qu'il connaît.

La supernova 1969B de type II est apparue dans M108 le 23 janvier 1969 et atteignit la magnitude 13,9.

M108 est tout à fait à la portée de l'amateur, et plus facile que ne le laisseraient penser les valeurs données pour sa brillance (à l'exception de la magnitude 9,4 estimée par Don Machholz). Le présent auteur partage pleinement l'opinion de John Mallas lorsqu'il décrit cette galaxie comme "une beauté blanc-argenté, en forme de soucoupe et nettement dessinée" avec une région centrale irrégulière et très brillante, entourée par "des nodules clairs et sombres". C'est un objet de forme très allongée, de dimension angulaire 8x1 minutes d'arc. Il est vraiment surprenant que l'on puisse voir tant de détails dans cette galaxie avec de petits instruments ! Les photographies en couleurs mettent encore plus en valeur cet objet de vitrine, que l'on voit souvent sur les images à grand champ du "ciel profond" en compagnie de la nébuleuse du Hibou M97, située seulement à environ 48' au Sud-Est.  

Observations

5 février 2014 avec mon Dobson 254/1200 et un oculaire Omegon SWAN 20mm 70°, Lune présente génante 40% mais tout de même observé M97 sous la forme d'une petite tache laiteuse de 5 mm de diamètre et une tache allongé 8 mm avec quelques détails plus sombres pour M108.

23 février 2014 avec mon Dobson 254/1200 et un oculaire Omegon SWAN 20mm 70°