M15

M15 est un amas globulaire situé dans la constellation de Pégase, à la limite de visibilité à l'œil nu. C'est l'un des amas globulaires les plus denses de la Galaxie.

Histoire

L'amas a été découvert par Giovanni Domenico Maraldi en 1746 alors qu'il recherchait la comète de De Cheseaux : il le décrivit comme une étoile floue constituée de plusieurs étoiles. En 1760 il fut intégré dans le catalogue Messier qui y vit plutôt, comme pour la plupart des objets qu'il a catalogués, une « nébuleuse sans étoiles ». Une fois encore, cet amas fut résolu en étoiles par William Herschel en 1783. En 1927, des photos prises à l'observatoire du Mont Wilson permirent d'y découvrir une nébuleuse planétaire, Pease .

Caractéristiques

L'amas est l'un des plus denses connus : son noyau a subi une contraction par le passé, peut-être due à un trou noir. Cet effondrement du noyau est connu chez d'autres amas comme M30. L'amas contient beaucoup d'étoiles variables , ce qui a permis d'en estimer la distance à 33 000 années-lumière. L'amas abrite aussi un nombre important de pulsars et d'étoiles à neutrons, restes d'étoiles massives « mortes » lors de la jeunesse de l'amas. Enfin, il est l'un des très rares amas à renfermer une nébuleuse planétaire, Pease 1, dans sa périphérie.

Observation

M15, d’une magnitude visuelle de 6.2 est un objet très facilement observable. A condition de jouir d’un ciel épargné par la pollution lumineuse, il est à la limite de la visibilité à l’œil nu.
L’amas se révèle comme un objet rond et nébuleux à l’aide du moindre instrument optique, même avec des petites jumelles.
A l’aide d’une bonne paire de jumelles, l’amas se présente comme un noyau brillant au centre d’un grand halo d’apparence grumeleuse.
Une lunette de 90mm commencera à résoudre les étoiles les plus brillantes de l’amas.
Naturellement, plus le diamètre de votre instrument sera important, et plus le pouvoir de résolution des étoiles suivra.
Avec un diamètre de 200mm, et un grossissement de 50x, il est possible de résoudre le pourtour en étoiles fines, mais le noyau demeure irrésolvable, du fait de sa trop forte densité. Celui apparaît alors très brillant, d’un diamètre d’environ 30 secondes d’arc. Le halo qui l’entoure compte alors au moins 500 étoiles, l’amas dévoile toute sa splendeur.