Hercule

M13

Ascension droite (α) 16h 41m 41,44s
Déclinaison (δ) +36° 27′ 36,9″
Distance environ 6,8 kpc (∼22 200 a.l.)1
Magnitude apparente(V) 5.8

L'amas globulaire M13, très souvent appelé le Grand Amas d'Hercule ou simplement Hercule, est parmi les objets les plus imposants du catalogue Messier. Il a été découvert par Edmond Halley en 1714, et ajouté par Charles Messier dans son catalogue le 1er juin 1764.

Comportant plus de 500 000 étoiles, il est aussi l'un des plus vieux objets : son âge est estimé à 12 ou 14 milliards d'années. Il apparaît avec un diamètre de 20 minutes d'arc, soit un diamètre réel de 150 années-lumière. Il a cependant la particularité de contenir de nombreuses étoiles jeunes (appartenance confirmée d'après leur vitesse angulaire), ce qui est inhabituel pour un amas de cet âge : les scientifiques pensent que ces étoiles ne sont pas nées à l'intérieur de l'amas, mais ont plutôt été capturées par ce dernier.

M13 a été utilisé en 1974 (le 16 novembre) comme cible pour l'envoi d'un message à une potentielle civilisation extraterrestre. Ce message a été envoyé à partir du radiotélescope d'Arecibo, qui participe également au projet SETI. Il contenait des informations comme les chiffres, le numéro atomique de l'hydrogène, du carbone, de l'azote, de l'oxygène et du phosphore, des données sur l'ADN, la forme et la taille d'un humain, la population terrestre, et la position de la Terre dans le système solaire. Il mettra 25 000 ans à y parvenir (autant pour la réponse éventuelle).

Comment l'observer:

Avec une magnitude apparente de 5,8, un ciel sombre, sans turbulences, et en l'absence de la Lune permet de le distinguer à l'œil nu. Avec des jumelles, on obtient une tache floue, mais les chances d'observer les étoiles le constituant sont faibles. À partir de petits télescopes (114/900 par exemple), les étoiles de l'amas se découvrent, et l'on peut observer M13.

Sa recherche est très facile. La constellation d'Hercule forme un trapèze : si on se place pour avoir le grand côté en haut, l'amas se trouve sur le côté droit, à environ un tiers de la hauteur (en partant du coin supérieur droit).


M57


Ascension droite (α) 18h 53m 35,09s
Déclinaison (δ) +33° 01′ 44,5″
Distance ∼2 000 a.l. (∼613 pc)
Magnitude apparente(V) 9,7

M57, également appelée nébuleuse de la Lyre,( en Anglais : Ring Nebula ) est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de la Lyre. Sa forme caractéristique lui vaut également le surnom de nébuleuse de l'Anneau. Elle a entre 3 000 et 6 000 ans.

Elle se situe à environ 2 300 années− lumière de la Terre.

Description

M57 est parmi les objets les plus connus du catalogue Messier. Elle fut découverte en 1779 par Antoine Darquier de Pellepoix. Le diamètre réel de l'anneau est de 2,4 al, soit un diamètre apparent d'environ 6 minute d'arc.

La région la plus intérieure de l'anneau apparaît plus sombre, car elle émet surtout des rayons ultraviolets. La teinte bleu-vert des régions centrales provient des raies interdites dues à l'oxygène doublement ionisé. Dans les régions extérieures de l'anneau, la couleur rouge provient de la raie H-alpha de l'hydrogène et des raies interdites de l'azote ionisé à 654,8 et 658,3 nm.

L'étoile centrale est une naine blanche un peu plus massive que le Soleil. C'est une étoile très chaude, puisque sa température atteint les 100 000 K. Enfin, elle a une magnitude apparente de 15,8.

Comment l'observer

Cette nébuleuse est présente dans le ciel de l'hémisphère nord et observable toute l'année, dans les meilleures conditions entre mai et septembre. Elle se situe dans la Lyre, l'un des sommets du Triangle d'été, ce qui facilite sa recherche (quand elle occupe le zénith).

Sa magnitude n'est que de 8.8, mais la surface visible étant très réduite, elle est beaucoup plus lumineuse qu'on pourrait penser. Son diamètre apparent est assez faible, ce qui diminue sa visibilité. Pour l'observer (et distinguer l'anneau), il faut s'équiper d'un petit télescope ou d'une lunette astronomique.

Sa recherche est simple :

Repérer la constellation de la Lyre. Véga, une des étoiles les plus brillantes du ciel d'été, est là pour aider.
Cette constellation est formée d'un parallélogramme : c'est le petit côté opposé à Véga qu'il faut pointer.
Sur ce côté, M57 se situe à environ 1/3, en partant de l'étoile qui forme le sommet avec l'angle obtus. Il faut se servir du chercheur du télescope pour pointer cet endroit.

Avec de la chance, M57 est dans le champ du télescope. Sinon, il faut regarder autour de ce point, car elle est proche de ce dernier.


NGC6210


Ascension droite (α) 16h 4m 29,4s
Déclinaison (δ) +23° 47′ 59,7″

NGC 6210 est une nébuleuse planétaire qui est située à environ 1 993 pc(∼6 500 a.l.) dans la constellation d'Hercule. Elle a été découverte par l'allemand Friedrich Georg Wilhelm von Struve en 1825.


M92


Ascension droite (α) 17h 17m 07,27s
Déclinaison (δ) +43° 08′ 11,5″
Distance 26 000 al (7 971,6 pc)
Magnitude apparente (V) 6,5

M92 est un objet du catalogue Messier. Situé à 26 000 années-lumière de la Terre, dans la constellation d'Hercule.

Histoire

L'amas fut découvert indépendamment par Johann Elert Bode en 1777 puis par Charles Messier en 1781 qui le mit dans son catalogue. En 1783, William Herschel fut le premier à résoudre l'amas en étoiles.

Caractéristiques

M92 est situé à 26 000 années-lumière du système solaire et est donc un peu plus éloigné que son voisin M13. La concentration en étoiles de l'amas en son centre est très importante. La masse de l'amas est élevée puisqu'elle est d'environ 300 000 masses solaires. L'amas se rapproche de la Terre à la vitesse de 110 km/s.

Observation

Le repérage de l'amas est assez difficile. Un moyen est de rechercher au nord-est du milieu du segment reliant les étoiles Iota à Eta de la constellation d'Hercule. L'amas est visible avec des jumelles et a alors l'aspect d'une tache blanchâtre diffuse. Un télescope de 200 mm permet de le résoudre dans de bonnes conditions.


NGC6229

Ascension droite 16h47m.0 

Déclinaison +47°32' 

Magnitude 9.4 (vis) 

NGC6229  est un amas globulaire de magnétude 9 à peine perceptible, mais qui mérite bien une petite observation.